Les musiques nomades

En écho au Festival 38e Rugissants, les Musiques Nomades poursuivent leur itinéraire à la découverte des musiques du monde, hors des circuits convenus de la world music.

Des musiques qui s’ancrent dans la tradition, tout en s’enrichissant à chaque génération de l’apport de grands artistes qui la renouvellent vers des horizons inédits.

Ce sont quelques-uns d’entre-eux qui sont à l’affiche pour cette 10e saison. Ils viennent nous faire partager le raga indien, la musique des nomades kirghizes, les chants et danses populaires du Pernambouco au Brésil, la guitare mandingue du Mali, les musiques populaires ou sacrés arméniennes, ou encore nos propres musiques populaires revisitées ou détournées.

Autant de témoignages vivants et précieux d’une diversité musicale à l’échelle du monde qui racontent l’histoire et l’imaginaire des hommes et des peuples.

38 Rugissant le festival grenoblois

Créé à Grenoble, en 1989, le Festival 38e Rugissants est devenu aujourd’hui un rendez-vous international des musiques de création à Grenoble et dans son agglomération. Au-delà du Festival, les 38e Rugissants, c’est aujourd’hui une équipe permanente qui travaille au service de projets de résidence de compositeurs et de musiciens, de productions de spectacles musicaux, de projets transculturels associant des artistes du monde entier.

38rugissants

En contrepoint du festival, les 38e Rugissants organisent une saison de concerts de musiques traditionnelles intitulés les « Musiques Nomades » et travaillent sur différent projets d’ingénierie culturelle à l’étranger.